Proverbes et dictons amazighs

Proverbes et dictons amzighs

Proverbes et dictons amazighs
par Smaïl Medjeber

Win yedtsen di trakna
Yeqar as cetwa tehhma
.
Celui qui dort bien couvert, vit à l’aise, dira : l’hiver est chaud.

Bedd add awidh
Qim, ulac.

Si tu es debout actif, tu rapporteras.
Si tu restes assis, sans rien faire, tu n’auras rien.

Tiwizi ma tezgger
As nezlu azgger.
Tiwizi ma tettezi
As nezlu izi
.

La solidarité si elle va eu delà, si elle s’étend,
 elle mériterait,
en remerciement, le sacrifice d’un bœuf.
Si elle ne tourne, qu’en petit rond, si elle est réduite, 
elle ne mériterait,
en remerciement, que le sacrifice d’une mouche.

Ma tbeddedh,
Medden awk inek.
Ma teghlidh,
Yiwen ur k yessin.


Tant que tu es debout, tout le monde est avec toi,
à toi, pour qu’ils y gagnent de ta notoriété.
Dès que tu tombes,
 on te renie, personne ne te reconnait plus,
tout le monde te retourne leurs dos.

Win ur neqbihh
Laâmer yerbihh
Celui qui ne s’impose pas
N’aura jamais gain de cause, il restera toujours méprisé.

Publicités

3 réflexions sur “Proverbes et dictons amazighs

  1. Azul fell ak Mass Medjeber,
    J’ai pu lire vos interventions sur les sites web kabyles. Je vous remercie du fond de mon coeur pour votre militantisme sans limites malgré ce qu on vous a fait subir pendant tant d’année. Vous êtes la fiérté de tous les berbères, de Tamazgha, non seulement de la Kabylie.
    Je m’incline à vous et à tous ceux sans oublier toutes celles qui ont porté tamazight dans leur cœur et qui ne l’ont jamais troqué avec un poste important ou une quelconque somme d’argent ou n’importe quel privilège, car tamazight c’est notre mère, notre âme, notre miroir, notre passé et notre futur, ce n est ni le français ni l anglais ou autre langue, c est seulement tamazight.
    Il y a l’espoir Dieu merci, la revue qu’on a cru morte est maintenant ressuscitée, comme un bourgeon, comme un grain perdu sur le sol, qui grandit et prend la forme d’une plante.
    les Amazighs de tout les pays de thamazgha doivent plus que jamais prendre conscience que leur héritage que nos ancêtres nous ont légué est en danger d’extinction, comme l’extinction de ces plantes ou ces animaux, et une fois disparus ils ne reviendront plus jamais sauf par un miracle divin ou peut etre scientifique, mais là c’est un autre sujet.
    La cléf de la langue réside dans sa production dans les livres, etc…. Tous nous devons contribuer à développer cette langue, en la parlant correctement, en l’écrivant, des sms, les livres, les écoles, aller vers les vieux et leur poser des questions. Bref faire sa recherche personnelle et l’enregistrer.Sinon c est notre disparition qui sera programmée, enregistrée.
    Tannemirt, et bonne continuation.

Poster un commentaire / Participer

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s